Comment apprendre le .NET et développer sa carrière informatique?

Ce langage de programmation est apparu en 2000 par Microsoft pour répondre aux attentes des entreprises. C’est un langage simple à appréhender qui nécessite d’être curieux, passionné et à l’écoute des évolutions régulières.

david dubourg

David, architecte SI chez OnePoint, nous raconte son parcours et les différentes caractéristiques du développement .NET :

Comment as-tu appris ce langage ?

Pour appréhender ce langage, j’ai d’abord beaucoup appris en autodidacte pour maitriser le concept de la programmation orientée objet à travers les technos C# et Java. L’apprentissage s’est ensuite fait au fil de l’eau en fonction des projets confiés, à condition bien sûr de rester en veille permanente sur les sites de Microsoft (Msdn ou d’autres sites indépendants).

En général, on se perfectionne sur un langage de prédilection (le C# souvent !), mais n’en connaître qu’un n’est à ce jour pas suffisant : il faut connaitre d’autres concepts liés à la plateforme .Net, mais aussi s’ouvrir sur l’extérieur ; par exemple sur le développement web (html, css, javascript, angular…). Pour cela, une routine professionnelle s’impose : être curieux, se monter en compétence, travailler en équipe, partager ses problématiques entre collègues, etc.

Comment apporter un plus à son profil ?

Pour se différencier des autres développeurs, un atout de poids est d’avoir la maitrise de l’ensemble des technos et outils qui permettent de développer l’ensemble d’une appli ou d’un site (être développeur Full Stack en somme) ; de la gestion des données à la programmation Back et Front-end. Pour démontrer sa curiosité, il ne faut pas hésiter à poser des questions en entretien, expliquer ses projets perso, les MOOCS suivis…et être volontaire à monter en compétence et essayer de nouveaux langages dans les projets d’entreprise.

Quelles sont les évolutions de carrière possibles pour un spécialiste du .NET ?

La carrière d’un ingénieur spécialisé .NET est bien sûr amenée à évoluer :

  • En début de carrière on démarre comme développeur avec la création du code et la réalisation de programmes selon les préconisations du Tech lead et/ou de l’architecte.
  • Après quelques années, l’ingénieur peut être amené à travailler aussi sur la phase de conception (comprendre les besoins métiers, analyser la pertinence des choix techniques…), faire du coaching (par exemple comme les tech lead qui encadrent les développeurs, font des revues de codes…), mais aussi interagir en amont avec les clients à travers des ateliers fonctionnels et la réalisation des spécifications.
  • Dans un second temps, plusieurs options sont possibles ; devenir chef de projet puis directeur projet (cadrage), s’orienter comme architecte technique (logiciel, applicatif ou SI) ou embrasser la voie de la formation.

Quels sont les acquis incontournables quand on se forme au .NET ?

Pour moi, un développeur .NET junior doit apprendre à :

  • Concevoir et développer des applications complètes .NET (C#, ASP.NET MVC, WPF, ADO.NET, Entity) ;
  • Concevoir et développer des modules Front-end (HTML5, CSS3, Bootstrap, JavaScript, Angular), et Back-end (Web API, Ajax, WCF);
  • Maîtriser le cycle de vie d’un projet et l’industrialisation des développements ;
  • Appliquer les bonnes pratiques de développement dans un contexte Agile ;
  • Travailler et communiquer au sein d’une équipe projet afin d’être prêt à monter en compétence.

Et c’est en ce sens que j’ai travaillé en tant que formateur pour l’entreprise DTA Ingénierie afin de mettre en place un parcours de spécialisation pour leurs recrues juniors. Ainsi, un informaticien débutant tout comme un scientifique en reconversion informatique, peuvent devenir opérationnels rapidement pour le métier de développeur .Net, voire plus si curiosité… 😉

Merci David pour ce témoignage !