Que savez-vous de l’e-sport?

Fin 2019, DTA Ingénierie sera présent sur l’événement Nantes Esport Awards, en tant que partenaire de l’équipe Nantes Esport. Un événement d’envergure au cours duquel un jury décernera des récompenses dans des domaines choisis aux compétiteurs de Nantes Esport.

On se croirait aux Oscars ? Pas loin ! Car le phénomène e-sport a pris une ampleur considérable ces dernières années, au point de s’être professionnalisé et d’être suivi par des millions de fans dans le monde.

Mais c’est quoi l’e-sport ?

Le sport électronique, ou e-sport, désigne la pratique de jeu vidéo permettant de se confronter à un adversaire, seul ou en équipe, sur ordinateur, console, tablette ou smartphone. On a affaire aujourd’hui à de grands événements sponsorisés réunissant des parterres de fans et à l’émergence de plateformes en ligne. Mais l’e-sport tire ses origines d’une pratique antérieure à Internet et plus confidentielle !

Elle démarre dans les années 70, sous la forme de « LAN party » : les gamers, débarquant PC sous le bras, se réunissent dans une même pièce, afin de se connecter à un réseau local.

L’e-sport connaît ensuite un essor dans les années 90, avec l’émergence des jeux en réseau multijoueur et d’Internet. Les plateformes de streaming de parties de jeux vidéo, comme Twitch ou Hitbox, lui offrent ensuite une visibilité croissante.

On y trouve différents types de jeux :

  • Les jeux de tir : Aussi appelés FPS (acronyme de First Person Shooter), le joueur est en vue subjective et doit se défaire de ses ennemis à l’aide d’un arsenal varié. Jeux phares : la série des Call of Duty, Counter-Strike : Global Offensive, Overwatch.
  • Les jeux de sport : Il peut s’agir de jeux de simulations sportives ou de jeux moins fidèles à la réalité et plus fantaisistes. Jeux phares : FIFA, NBA 2K, Rocket League
  • Les jeux de stratégie : Le RTS, pour Real Time Strategy, regroupe les jeux qui ont popularisé l’e-sport. Le but de chaque joueur est de développer sa base en amassant ressources et unités de combat, afin de trouver et détruire l’adversaire sur la carte. Jeux phares : Starcraft, Warcraft
  • Les jeux de cartes : Deux joueurs s’affrontent avec leurs decks, des paquets d’un certain nombre de cartes, dont ils choisissent la composition parmi des centaines disponibles selon le jeu. Jeu phare : Hearthstone, Artifact
  • Les jeux de combat : Nommés Versus Fighting, ils opposent le plus souvent deux joueurs sur un même écran, qui s’affrontent sur plusieurs rounds. Jeux phares : Street Fighter, Super Smash Bros., Mortal Kombat.
  • Les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs : Les MMORPG peuvent prendre une dimension e-sport lorsque les joueurs s’affrontent dans des arènes fermées à la manière de gladiateurs. Jeu phare : World of Warcraft

Quelles sont les pratiques de l’e-sport ?

Avant le niveau Professionnel chacun derrière son écran peut s’entrainer et pourquoi pas rejoindre une équipe amateur qui décide progressivement de monter au niveau pro.

On trouve également beaucoup de Streameurs qui sans forcément être des pros sont là pour présenter des jeux, des équipes (pros ou amateurs), ou sont sponsorisés par les studios de développement pour présenter des jeux, parfois en avant-première.

Enfin au niveau Pro on retrouve de vrais « Sportifs Électroniques » sponsorisés par de célèbres marques tel que Asus, Sony, Nvidia, ou même Coca Cola ou Samsung.

L’e-sport est-il un vrai sport ?

En 2017 des discutions se sont misent en place pour intégrer l’e-sport au JO de Paris en 2024, les négociations sont toujours en cours, mais cela montre bien l’intérêt international grandissant pour ce sport.

Un sport donc. Car comme pour le basket, l’athlétisme ou la natation, tous les codes du haut niveau sont réunis : les entrainements et l’entretien physique des joueurs, le coaching, le sponsoring de grandes marques qui cherchent à toucher leurs public, les fans qui se déplacent de plus en plus nombreux aux différents événements et créent des ambiances dignes des plus grandes compétitions, le dépassement de soi dont font preuve les joueurs et leurs équipes pour rester au sommet de leur discipline.

Quelle est la place de l’e-sport en France aujourd’hui ?

Selon une récente étude menée par SuperData pour PayPal, les recettes du marché de l’e-sport en Europe atteindront 345 millions de dollars en Europe en 2019. Après la Suède et la Russie, la France se place comme le troisième marché européen générant le plus de chiffre d’affaires avec 23 millions de dollars en 2017.

Aujourd’hui, 4,5 millions de Français seraient spectateurs de compétitions de jeux vidéo.

Les millennials représentent plus de la moitié (62%) des joueurs et se placent ainsi comme les principaux acteurs du marché en Europe.

Quelles sont les perspectives pour l’e-sport demain ?

Dans les écoles, certains étudiants manient les manettes de consoles de jeux vidéo aussi bien que les stylos. Ainsi depuis 2016, les écoles spécialisées dans l’e-sport et le gaming se démocratisent en France. On peut y devenir joueur professionnel, mais on y prépare surtout les spécialistes de cette industrie en plein essor qui, d’après le rapport 2017 du Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs, a connu une hausse record en 2017.

Voilà, vous savez tout ! A vous les manettes…